Patrimoine

La Foire de Beaucroissant

La foire de BeaucroissantL'origine officielle de la foire de Beaucroissant remonte à 1219.
Cette année là, le lac naturel de Saint-André (à l'emplacement actuel de Bourg d'Oisans) se rompt et cause une terrible inondation qui submerge Grenoble et fait de très nombreuses victimes.

Dès l'année suivante, le 14 septembre, sous la conduite de Pierre de Seyssins, évêque de Grenoble, la foule des survivants se rend en pèlerinage à Parménie, résidence de l'évêque. Les pèlerins viennent remercier le ciel de les avoir épargnés. Ils sont si nombreux qu'il faut construire au pied de la colline un village pour les abriter. Il est installé au lieu-dit "Le Mollard du Paul" avant de prendre le nom de Beaucroissant en 1312 par décision de Guy de Tullins, seigneur des lieux. Ce rassemblement est bien entendu l'occasion de faire du commerce et les marchands suivent en nombre.

La foire de Beaucroissant : tracteurEn fait, les sites de Beaucroissant et de Parménie montrent des traces de vie dès l'époque préhistorique. Les gaulois, puis les romains utilisent la situation stratégique de Parménie qui domine la vallée de l'Isère.
Dès 707, les évêques de Vienne puis de Grenoble résident à Parménie. A partir de 977 (après les croisades), l'évêque de Grenoble vient chaque année célébrer la fête de la Sainte Croix : les fidèles accourent en foule, entraînant avec eux des marchands et des bonimenteurs. Ceux-ci installent leurs étals créant une "vaude" qui deviendra peu à peu la foire de Beaucroissant. Il est donc probable que cette foire soit plus que millénaire.


Foire de septembre
La foire de la Sainte Croix, traditionnelle et ancestrale, se déroule sur une durée de 3 à 5 jours selon les années. Elle comprend toujours le 14 septembre et le week-end le plus proche.
Le 14 septembre est le jour traditionnel de la foire au bétail (reporté au 15 lorsque le 14 tombe un dimanche).
Elle rassemble 10 000 têtes de bétail : bovins, chevaux, moutons, porcs, chèvres.
Un important marché avicole a lieu pendant toute la durée de la foire.

Les principaux secteurs d'activité représentés sur la foire se répartissent sur 35 hectares et réunissent plus de 2 000 exposants.

  • Matériel agricole et de travaux publics.
  • Espaces verts, jardinage et loisirs.
  • Chauffage, isolation, équipement de la maison.
  • Commerces divers : bonneterie, confection, chaussures, outillage, alimentation, meubles, ...etc.
  • 100 bars et restaurants.


La foire de Beaucroissant : vue aérienneUne grande fête foraine réunit les manèges les plus attrayants.

Foire d'avril
Elle a lieu le samedi et le dimanche d'avril les plus proches de la Saint Georges (elle ne se tient jamais le week-end de Pâques). Elle fut créée par une ordonnance du Roi Louis Philippe qui décida le 8 Mai 1836 d'autoriser une deuxième foire à Beaucroissant. Relancée en 1970 sous sa forme moderne, elle n'a cessé de se développer depuis.
Ses principales caractéristiques sont :

  • Foire au bétail avec plus de 5 000 têtes
  • Spécialité de matériel agricole et de travaux publics d'occasion
  • Important marché avicole
  • Commerces divers
  • Fête foraine


Foire à la Brocante
Née en 1969, elle se tient (en extérieur et dans la salle polyvalente) le dernier dimanche de Juin et rassemble une centaine d'exposants en mobilier, bibelots, cartes postales, timbres, vêtements anciens, etc.

Pour en savoir plus :
http://www.foirebeaucroissant.fr/

Le Chateau de Pupetieres

Château de PupetièresConstruit au 13e siècle, le château de Pupetières, situé sur la commune de Chabons, fut occupé par la famille de Virieu jusqu'à ce qu'il soit détruit lors de la révolution française. Contrainte de se réfugier, près de Genève, La Marquise de Virieu reviendra ensuite dans la région pour racheter les terrains familiaux en hommage à son défunt époux défenseur jusqu’au bout du Roi Louis XVI.

1860 : la reconstruction
Au cours du XIXe siècle, Alphonse de Virieu, son petit-fils, confiera la reconstruction de la demeure familiale à Eugène Viollet-le-Duc, connu notamment pour avoir restauré Notre-Dame-de-Paris, la cité médiévale de Carcassone… Chef de fil du mouvement néo médiéval, l’architecte donnera au château ses lignes si particulières avec un avant-corps hexagonal orné d'une balustrade, cinq tours coiffées en poivrière et des tuiles écailles vernissées.
Composé de meubles réalisés spécialement pour la demeure entre autres par Stéphanie de Virieu, tante du propriétaire, et de nombreuses tapisseries du XVIIIe siècle, le mobilier intérieur donne à ce lieu une âme et une atmosphère d’époque, renforcée par la bibliothèque qui accueille plus de 45 000 œuvres. Alphonse de Lamartine, ami de la famille, y trouva la source d'inspiration pour écrire ses poèmes et Johan Barthold Jongkind, qui séjourna plusieurs étés de suite à proximité, réalisa toute une série d'aquarelles du château.

2009 : l’ouverture au grand public
En 2006, le comte Jacques de Virieu légua le château à son neveu Aymar qui entreprendra toute une série de travaux pour le rénover. Longtemps resté mystérieux et loin des regards, le château de Pupetières ouvre désormais ses portes au public l’été et lors des journées du patrimoine.

 

Pour en savoir plus :http://pupetieres.jimdo.com/
 

Plan d'accès

Château de Pupetières : plan d'accès

Nuage de tags

Anything in here will be replaced on browsers that support the canvas element


© 2017 - Communauté de communes Bièvre Est  Fils RSS
Parc d'activités Bièvre Dauphine - 38690 Colombe - Tél. (+33) 04 76 06 10 94 - Télécopie : (+33) 04 76 06 40 98