Accueil > Vivre en Bièvre Est > Tourisme & Patrimoine > Réserve Naturelle Nationale de la Tourbière du Grand-Lemps

Réserve Naturelle Nationale de la Tourbière du Grand-Lemps

Réserve naturelle de la TourbièreClassée réserve naturelle nationale, la Tourbière du Grand-Lemps et de Chabons est une des zones humides les plus intéressantes de Rhône-Alpes. Araignée inconnue de la science, champignon rencontré une seule fois en Finlande, 46 espèces de libellules, plantes carnivores…, le nombre et la variété d’espèces rares présentes dans la réserve sont assez incroyables. Ils ont justifié son classement en réserve naturelle nationale depuis 1993 et son intégration au réseau des sites Natura 2000 français.

Les milieux tourbeux, et plus particulièrement les groupements à sphaignes, constituent l'originalité de la réserve. En effet, ces sphaignes se développent habituellement sur des terrains pauvres et acides. Ici, elles n'ont pu s'installer en milieu calcaire et se développent uniquement en surface en radeaux végétaux, alimentés uniquement par l'eau de pluie.

La vaste roselière et les plans d'eau libres (plus de 7 ha) accueillent également une faune remarquable. Le butor et le blongios, deux hérons rares, fréquentent le site, accompagnés des busards des roseaux, râles d'eau, courlis cendrés… Quatorze espèces de reptiles et d'amphibiens ont été observées dont la tortue cistude d'Europe et le triton crêté très menacés. 46 espèces de libellules utilisent les différents micro-milieux de la Réserve, soit plus de la moitié des espèces connues en France…

Consciente de la nécessité de développer la vocation pédagogique du site, la communauté de communes verse depuis l’automne 2009 une aide annuelle de 8 000 € à Avenir. Contractualisée pour une période de 3 ans, cette subvention facilite l’organisation d’actions de promotion touristique et pédagogique en direction notamment des scolaires de Bièvre Est.

Par ailleurs, Avenir développe des animations pédagogiques en direction du grand public. Un parcours en boucle jalonné de haltes de découverte réparties sur un caillebotis en bois de 420m de long est accessible à tous librement et gratuitement depuis la commune de Chabons, au nord de la réserve sous le hameau du lac, personnes à mobilité réduite comprises. L’agence est également propriétaire de l'étang Balainières tout proche, dont la faune est assez proche de celle de la réserve. Elle souhaite en faire un espace sécurisé, aménagé et non contraint par les nécessaires restrictions réglementaires liées au cœur de la réserve naturelle.

 

La communauté de communes finance l'association Avenir Conservatoire d'Esapces Naturels Isère, afin qu'elle puisse proposer aux écoles du territoire de Bièvre Est des animations pédagogiques sur le fonctionnement de la Réserve et la biodiversité en général.

Située en plaine, à 500 m d’altitude, cette tourbière classée Réserve naturelle sur plus de 50 ha occupe un des nombreux vallons glaciaires des Terres Froides. Elle est recouverte d’une végétation palustre dense où l’eau libre représente tout de même plus de 7 ha. Les versants sont partagés entre pâtures, prés de fauche, cultures céréalières et taillis de châtaigniers.

La diversité des groupements tourbeux alcalins et acides, les particularités hydrologiques du site (sources sous-lacustres) et la richesse faunistique observées concourent à l’intérêt patrimonial exceptionnel du site.

Pour préserver la qualité des approvisionnements en eaux de surface, le bassin versant pluvial a intégré le réseau européen d’espaces naturels Natura 2000, pour une surface d’environ 800 ha.

 

Plus d'informations sur le site internet : www.cen-isere.org

 

Les jardins de la Tourbières